Le Bouddhisme au Sri Lanka

Au delà des safaris et des Maldives, le Bouddhisme.

Célèbre pour ses nombreux éléphants d’Asie, son thé et ses épices, ses paysages variés allant des massifs montagneux aux plages de sable blanc le Sri Lanka ne manquera pas de vous séduire.

Mais lorsque l’on y ajoute, l’abondance du patrimoine religieux et culturel, toutes les composantes possibles d’un voyage sont réunies.

Voyage au Sri Lanka : Dambulla

Merveilles du Sri Lanka

Tant de possibilités pour tant de choses à faire : que vous choisissiez de découvrir le Sri Lanka en autotour, en circuit ou en sélectionnant seulement des excursions, ce voyage vous ravira.

La biodiversité du Sri Lanka est très riche. Entourée de magnifiques plages de sable fin et d’eau turquoise, l’île est également marquée par ses criques rocheuses.

Sa plaine côtière alterne les lagunes et marécages. La jungle y est verdoyante, hébergeant de nombreuses espèces animales dont l’éléphant d’Asie, des panthères, des buffles sauvages, des ours noirs, ou encore des mangoustes.

Dans le Sud de l’île, aux alentours de Galle, Ambalangoda ou encore Hikkaduwa, la cannelle de Ceylan est cultivée. Elle est l’épice la plus célèbre de l’île et surtout la cannelle de meilleure qualité au monde.

Voyage au Sri Lanka : Yala

En continuant vers le centre de l’île, la végétation évolue, les plantations de thé envahissent le paysages, surtout aux abords du Parc National des Plaines d’Horton, qui renferme les secrets de la fabrication du thé. Puis la plaine cède place aux massifs montagneux, recouverte par de nombreuses forêts et cascades.

Les lieux pour observer la faune lors d’un safari sont nombreux. Le plus au Sud est le célèbre parc national Yala, qui est aussi, certainement, le plus grand. Il abrite la plus grande concentration de léopards dans une même zone géographique, mais aide également à la conservation de nombreuses autres espèces.

Le Parc Uda Walawe, est réputé pour ces 500 éléphants regroupés en troupeaux, que l’on peut souvent observer en train de s’abreuver ou de se baigner. Mais d’autres espèces comme les sambars, les buffles sauvages, les mangoustes, les renards, les varans, les crocodiles, les ours lippus et même les léopards. Une importante population d’oiseaux et une trentaine d’espèces de serpents, y sont également répertoriés.

Les safaris dans le parc national Kaudulla, et dans le sanctuaire Minneriya permettent eux aussi d’aller à la rencontre de centaines d’éléphants.

Voyage au Sri Lanka : Maldives

En fin de séjour, beaucoup de voyageurs troquent les belles plages Sri Lankaises pour la réputation paradisiaque de celles des toutes proches îles Maldives. Ces petites îles attirent par leur décor idyllique: plages de sable blanc, eaux turquoise voire transparente, permettent une expérience de plongée sous marine, ou en snorkeling, des plus exceptionnelles.

Mais la richesse du Sri Lanka va au delà de ses paysages, de sa faune et de sa flore, en offrant un témoignage exceptionnel de la religion Bouddhiste au Sri Lanka, qui est encore conservée et transmise grâce à de somptueuses cérémonie et rituels.

Le patrimoine Bouddhiste

Le Sri Lanka a la chance de bénéficier de nombreux témoignages historiques et religieux. Ce pays, fondé il y a plus de 2500 ans, a tant à raconter.

Au delà des vestiges des époques coloniales, le plus percutant est la richesse de la religion Bouddhiste, qui s’y développa dès le IIIème siècle avant Jésus Christ.

En addition aux divers sites bouddhistes antiques que l’on peut observer aux abords du Triangle Culturel, le Sri Lanka perpétue deux grandes cérémonies Bouddhistes : l’ascension du Pic d’Adam et la fête du , à Kandy.

Les vestiges du Bouddhisme au Sri Lanka

Voyage au Sri Lanka : Anuradhapura

Triangle Culturel

Il est constitué des trois anciennes capitales : Anuradhapura, Polonnaruwa et Kandy, qui sont les villes ayant le plus de reliques, monastères, temples ou stupas à voir. Mais d’autres villes, renferment des trésors bouddhiques à ne pas négliger.

1. Anuradhapura

Cette ville est la première capitale, et la plus ancienne de l’île. A son apogée elle était faite de palais ravissants, de maisons sur 3 étages, ornées de pierres précieuses et agrémentées de « piscines ». Elle était, à l’époque habitée par plus de 10 000 moines bouddhistes, et son rayonnement allait jusqu’en Inde.

Le Dagoba Jetavanaramaya est un stupa géant, qui est le deuxième plus grand édifice de l’Antiquité, après les pyramides de Guizeh. Afin de visiter cette ville antique, bien préservée, il faut slalomé avec son vélo entre temples et stupas. Au centre antique, il y a l’arbre le plus vieux au monde, planté aux origines de la ville, il y a donc plus de 2000 ans, il accueille encore une foule de pèlerins, venus se recueillir auprès de l’arbre où Bouddha aurait reçu l’illumination.

Voyage au Sri Lanka : Polonnaruwa

2. Polonnaruwa

Polonnaruwa succéda à Anuradhapura, offre des à son tour son témoignage de grandeur passé : stoupas, temples, mais surtout le Gal Vihara… Nous avons ici un véritable musée bouddhiste en plein air. Elle doit beaucoup au Roi Parakramabu qui sous son règne a embellie la cité, il a créé une magnifique réserve d’eau (la mer de Parakrama), construit de nombreux monastères, temples, palais, bassins et statues, au sein d’un parc boisé.
C’est ici que l’on peut observer 3 immenses Bouddhas, sculpté dans un seul bloc de granit : un Bouddha debout haut de 7m, un Bouddha couché de 15m, et un autre Bouddha assis, de 4,6m. Chacune de ses positions n’est pas anodine : elles représentent l’évolution de Bouddha. A gauche du bloc de granit, il y a le Bouddha assis, en pleine méditation, à sa droite, le Bouddha debout qui a les bras repliés sur sa poitrine, qui signifie son illumination et enfin el Bouddha couché, lui aborde un visage apaisé, synonyme de son atteinte du Nirvana.

3. Kandy

Kandy abrite le temple de la dent sacrée de Bouddha. La légende veut que la canine de Bouddha est été extraite des cendre de son bucher funéraire. Chaque année, une grande cérémonie est célébrée en hommage à la Dent Sacrée de Kandy. A défaut de ne pas y assister, le complexe royal situé autour du temple de la Dent et le lac de Kandy représentent l’apogée de l’architecture ancienne du Sri Lanka.

Et les autres villes…

Dambulla

Quant à Dambulla, cette ville antique est âgée de 22 siècles. Elle est célèbre pour son Temple D’Or. Celui ci est encore fréquenté par des moines bouddhistes. Les murs sont recouverts de peintures rupestres, datant d’il y a plus de 2000 ans, retraçant la vie à l’époque du Bouddha. On y trouve aussi 157 statues de Bouddha, de toutes les tailles et dans toutes les positions. Une des statues de Bouddha est peinte avec des couleurs vives, et longue de 15 m : c’est la plus longue surface peinte au monde.

Voyage au Sri Lanka : Polonnaruwa

 

Aukana

Quant à Aukana est une ville dans le Centre Nord du Sri Lanka, et elle est célèbre pour abriter l’une des plus grande statue de Bouddha. Haute de 12m, elle est gravée dans le granit et daterait du 5ème siècle.

Les cérémonies

Encore aujourd’hui, on constate l’importance de la culture Bouddhiste au Sri Lanka avec deux importantes manifestations, chacune très ancienne. Ce sont des manifestations qui valent d’être vécues, riches en émotion et en histoire.

Toutes deux ont su conserver leur authenticité et leur but initial : rassembler les fidèles.

La fête du Perahera de Kandy, a lieu tous les ans, pendant les 10 nuits du mois lunaire d’Esala (fin Juillet – début Août). Cette fête date du IVème siècle avant notre ère, est vénère la Dent Sacré de Bouddha, qui est une relique respectée par tous les bouddhistes au monde. Elle est, à cette occasion sortie de son temple (situé à Kandy).

Elle fait l’objet de processions à travers les rues de la ville, accompagnée par des danseurs en tenues traditionnelles, exécutant des acrobaties, des musiciens jouant du tambour ou encore des porteurs de torches, qui ont pour objectif d’ouvrir les festivités, tout en appelant au silence & au respect.

Voyage au Sri Lanka : Perahera

L’éléphant étant l’animal emblématique du Sri Lanka, est bien entendu de la partie. Ils sont pour l’occasion peints et habillées de dais de velours et d’or. C’est le « Maligawa Tusker » qui porte la dent, c’est à dire le grand mâle : il est le plus impressionnant, et le plus « habillé » pour l’occasion. La cérémonie débute et finit au son d’un coup de canon.
Cette cérémonie se répète au crépuscule pendant les 10 jours de célébration.

L’ascension du Pic d’Adam (Adam’s peak) est haut lieu de pèlerinage. Le Pic d’Adam fait l’objet d’ascension essentiellement pendant les pleines lunes de décembre à avril, qui correspondent. Ces pèlerinages attirent toutes les confessions, que ce soit les Bouddhistes, Catholiques, Musulmans ou Hindous, tous participent. Les rencontres avec les pèlerins sont inoubliables, tout comme l’éprouvante montée des 4500 marches, qui se fait aux aurores.

Le Sri Lanka est une terre ancienne, qui a su préserver son identité, ses traditions et son patrimoine antique. Avec pas moins de 8 sites inscrits au patrimoine de l’UNESCO et une vingtaine de Parcs Nationaux et d’espaces protégés, cette île vous offre un lieu de culture, d’activités ludiques et de repos idéal pour profiter de vacances dépaysantes et reposantes. Notre agence locale francophone vous aidera à créer le voyage qui vous ressemble, pour découvrir le Sri Lanka à votre rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *