Costa Rica: entre nature, plages et animaux

Le Costa Rica est un pays qui a mis au cœur de ses préoccupations l’écotourisme, la biodiversité et tout simplement, un développement humain, social et écologique.  Aujourd’hui, 6 % de la biodiversité mondiale se trouve au Costa Rica, ce qui explique que les amoureux de la Nature se déplace pour, non pas y faire du tourisme, mais pour pratiquer ou expérimenter l’écotourisme.

135_C

L’écotourisme au Costa Rica

Depuis maintenant plus de 60 ans, le Costa Rica investit dans sa biodiversité, en la protégeant et en la valorisant, tout en prônant des attitudes responsables pour à la fois sensibiliser et éduquer habitants et visiteurs de l’île.  Les voyageurs qui viennent au Costa Rica doivent se conformer aux règles d’écotourisme, qui ont pour but de promouvoir le voyage responsable dans les zones naturelles, la conservation du patrimoine naturelle et le bien être des communautés locales. Grâce à l’intégration, bien avant la mode du tourisme responsable, des principes de développement durable au mode de vie des habitants du Costa Rica, aujourd’hui on retrouve :

  • 13 000 espèces de plantes, parmi lesquelles l’arbre Guanacaste et la fleur Fleur Guria Morade,
  • 6 000 espèces de papillons, des petits, des gros, des colorés, des transparents…
  • Les 205 espèces de mammifères inclues les Singes Hurleurs, les Capucins à tête Blanche, les Paresseux, les Loutres, les Jaguars…
  • 805 espèces d’oiseaux migrateurs ou sédentaires: des Perroquets, des Toucans, des Jacanas et des Colibris Scintillants, des Quetzals…
  • Plus de 1 000 espèces marines : Requins, Raies,  Oursins, Poissons Perroquets, Poulpes,  Poisson-Ange Français, Poisson Ange Royal,  Tortues de mer …

Mais ce n’est pas seulement une attitude que l’on retrouve dans les instances gouvernementales, mais vraiment une volonté commune du peuple, de vivre tout en adoptant des modes de vie plus responsables et durables, pour limiter leur impact sur la biodiversité qui les entoure. C’est dans cet esprit, que l’on ne retrouve pas de grands hôtels (mis à part sur la côte Pacifique, qui est l’exception qui confirme la règle) au Costa Rica, mais plutôt des lodges et petits hôtels de charme, affichant des politiques éco-responsables. Il n’est pas rare de voir les habitants de l’île préférer un mode de transport autre que la voiture.

Toute cette faune et cette flore se retrouve répartis dans différents Parcs Nationaux, qui couvre un quart de la totalité du pays.

catarata rio la fortuna 1

Parcs Nationaux du Costa Rica

Le Costa Rica a réparti ses zones protégées en plusieurs catégories parmi lesquels il y a des parcs nationaux et des réserves biologiques et naturelles, que l’ont peut visiter afin d’apprécier l’importance de la conservation et la beauté de la nature.

La Vallée Centrale

Ce parc abrite le volcan du même nom, encore en activité aujourd’hui même si il ne présente plus aucun risque. Lors de l’ascension du volcan , marmottes, Chauves-Souris, Belettes, Quetzals, Toucans et Colibris accompagneront les randonneurs, et leurs donneront un aperçu de la forêt tropicale dans laquelle ils évoluent.

Un conseil, pour la meilleure observation, préférez une visite matinale, afin de bénéficier d’une météo plus propice.

Arenal

Une merveille pour y découvrir la faune du Costa Rica. A lui seul, on y retrouve plus de la moitié des espèces animales que les voyageurs peuvent observer. Une balade dans le parc offre de très beaux panoramas, sur la région et sur le lac Arenal. On retrouvera les espèces animales suivantes, elles font parties des plus recherchés lors de l’observation de la faune au Costa Rica:  le Tapir, le Coati, le Paresseux, des Reptiles (essentiellement le terciopelo, la lora et le boa). Les oiseaux y sont très nombreux et variés et ce sont les perroquets,  le Touit Costaricensis, les Colibris, les Quetzals, le Grand Tinamou, la Sarcelle à ailes bleues, ou encore la Pénélope panachée qui animent la flore du Parc. Celle ci est également riche, et les visiteurs auront l’occasion de passer devant des goyaves de brousse,des ficus, différentes espèces de palmiers, des somptueuses orchidées, des fougères et broméliacées. La richesse de ce parc s’explique par la présence de nombreux types de forêt: la forêt tropicale humide, la forêt tropicale montagneuse, la forêt tropicale de montagne inférieure… Cela implique des niveaux d’humidité, de chaleurs qui diffèrent, au plus grand bonheur du randonneur, qui appréciera les différentes espèces qui y évoluent.

DSCN0188 Irazu 1

Monte Verde

La biodiversité y est surprenante, abritant de nombreuses espèce de faune et de flore, entre pics volcaniques et ruisseaux. Parmi les 250 espèces d’oiseaux, les voyageurs auront l’occasion de voir l’Oiseau Cloche,  des Perroquets, l’Oiseau-Mouche, le Toucan mais aussi des mammifères comme les Tatous, le Singe Hurleur, le fameux Capucin à tête blanche, des Tapirs et le Singe Araignée.  Certains félins peuvent être présent, mais leur observation reste rare: Jaguars ou Pumas. La végétation verdoyante, quant à elle affiche fièrement les orchidées Guaria Morada, célèbre fleur du Costa Rica et symbole du pays.

Célèbre pour sa fameuse forêt brumeuse, elle est un lieu idéal pour observer le Quetzal, petit oiseau vert, de nombreux Colibris ou le curieux Oiseau Cloche. Sa flore composée d’arbres à lianes, d’arbres tordus, de broméliacées et de plantes épiphytes y composent un décor hors du commun, presqu’irréel.

lac Arenal rive 1

Tortuguero & Caraïbes

Magnifique Parc Maritime et terrestre, il invite à la plongée pour admirer ses fabuleux fonds marins: Requins, Raies, Anguilles, Oursins, Poissons Perroquets, Poulpes, Barracudas, Poisson-Ange Français, Poisson Ange Royal, Poisson Perroquet Bleu, Tortues de mer … avec plus de 1 000 espèces de poissons différents recensés. Les Tortues Vertes viennent y pondre chaque année. Toute cette faune évolue dans plus de 600 hectares de récifs coralliens  offrant ainsi a chaque voyageurs – plongeurs une expérience unique et inoubliables.

Qui dit « Tortuguero » comprend, ou sous entend, « Tortues »… Et la raison est simple: 4 espèces marines de tortues viennent pondre et perpétuer leur cycle de vie. On accueille ainsi la tortue Luth, la tortue Carretta – Caretta, la tortue Imbriquée et la tortue Verte. Si l’on met la présence majestueuse des tortues de mer, essentiellement lors de la saison de la ponte de coté, le parc héberge ainsi:

  • 170 espèces de reptiles et d’amphibiens : Lézards, Basilics…
  • 60 espèces de mammifères : les Singes Hurleurs, les Capucins à tête blanche, des Lamantins et des Jaguars.
  • 300 espèces d’oiseaux : des Perroquets, des Aras Verts, des Jacanas, des Hérons,  des Toucans,  des Martins-Pêcheurs…

Young Brown-Throated Three-Toed sloth hanging from a branch

Pacifique centre

Célèbre pour sa faune riche en espèce d’oiseaux, cette réserve ravira les ornithologues. Entre mer et montagne, les paysages sont grandioses, il ne manquera qu’un petit colibri pour dynamiser tout cela.

Réserve encerclée par des cascades, dans un environnement luxuriant offre des paysages impressionnants  Mais ce sera son pont suspendu qui impressionnera sans doute plus: c’est le plus long de la région. Les nombreuses piscines naturelles vous permettront de vous rafraîchir et de profiter de l’environnement pleinement.

Les sentiers dédiés aux balades et à l’observation des singes, paresseux, coatis et iguanes sont nombreux. On pourra apprécier également la richesse ornithologique du Parc. Relativement fréquenté, il est conseillé de se lever de bonne heure, et de profiter de la matinée pour observer la faune se réveiller, ce sont les moments où elle se laisse le mieux observer.

Cordillère Talamanca

Ce parc national est forcément le lieu de prédilection pour observer le fameux Quetzal, mais outre ce petit oiseau, d’autres sont fortement intéressant. C’est le cas du solitaire masqué  et du tarin à ventre jaune.Petit paradis pour les ornithologues, la flore y est particulièrement intéressante. En zone humide, les arbres sont recouverts de mousse, puis en s’avançant sur le sentier, les voyageurs seront confrontés à une végétation tout à fait différente, faite de fougères et de bambous.

Fotolia_17267241_Subscription_Monthly_XL

Les Randonnées et les Plages du Costa Rica

Les Randonnées

Le Volcan Poas culmine à 2700m d’altitude, et offre par conséquent de magnifiques possibilités de randonnée, que ce soit pour atteindre son sommet, et avoir un panorama sur toute la vallée, ou juste une petite balade  pour admirer la faune et la flore du Parc. Son cratère est impressionnant avec 1,5 km de diamètre et un lac acide qui dégage des vapeurs sulfurées toxiques. Encore en activité, il peut offrir un spectacle « bouillonnant », sous forme de geysers, mais ne présente plus un danger depuis plusieurs années. L’accès y est très facile, et un petit musée peut intéressé les plus curieux. Sur le chemin, marmottes, quetzals et colibris illumineront votre ascension dans la forêt tropicale. Le second cratère, Botos, renferme un lac aux eaux bleues profondes et est accessible par un sentier balisé.

Le Volcan Irazu, a défaut de posséder une riche faune et flore, possède 5 cratères formés au fil du temps et des éruptions, chacun ayant un petit (ou grand) lac en son centre. Les couleurs sont plus que surprenantes: bleues, vertes et teintes de rouge. Bien que la nature avoisinante soit pauvre, ce petit trek offre à son arrivée, une vision globale sur le Costa Rica, avec vue sur les 2 océans. L’ascension y est également facile.

Le Parc National Rincon de la Vieja, en abritant 2 volcans, invite à la randonnée par deux types de chemins: du coté atlantique, un sentier sec, pauvre en végétation, et du coté pacifique, un sentier vert, humide et affichant une végétation immaculée. Tous les niveaux seront satisfait avec des balades de 2h et des randonnées de 8h (A / R) pour atteindre le sommet. Comme écrit précédemment, la faune y est diverse et varié, l’observation des espèces animales est courante pendant les treks.

Outre la randonnée pure et dure, de nombreuses marches de découverte de la faune et de la flore sont possibles, dans tous les Parcs Nationaux et Réserves afin d’en apprécier toute la beauté, au rythme de vos pas.

Poas azul 1

Les Plages

  • La côte Atlantique

Une ambiance de Caraïbes plane dans l’air… Les plages de la côte caraïbe se succèdent mais le paysage reste le même alternant marécages, récifs coralliens et lagunes le long de la forêt tropicale. Les lieux de plongés vous émerveilleront, et entre juillet et octobre, pensez à réserver votre guide pour admirer la fameuse ponte des tortues marines (tout en gardant vos distances pour ne pas les déranger).

  • La côte Pacifique

Beaucoup plus touristique  et donc plus riche en infrastructure, elle est belle et vaut le détour. De nombreux spots de surf vous permettront de vous initier ou d’exprimer votre passion de surfeur confirmé.  Balade dans les mangroves, randonnée à cheval le long des plages (au soleil couchant pour les romantiques), snorkeling et croisières pour observer  baleines et dauphins sont les nombreuses activités que la côte Pacifique vous réserve.

_DSC6741_1 - copie

Conclusion

Le Costa Rica a beaucoup à nous faire découvrir, et à partager. Il est un modèle de respect de l’homme et de l’environnement, comme en témoignent ses nombreuses récompenses pour son rôle de médiateur dans les conflits de ses voisins, et ses nombreux instituts de recherches pour la biodiversité. Ses habitants sont accueillants et chaleureux ce qui réserve de belles rencontres  lors de votre voyage au Costa Rica. Pour préparer un voyage authentique et unique, n’hésitez pas à contacter notre agence locale au Costa Rica.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *