La fête d’Esala Perahera au Sri Lanka

Vous ne savez pas où partir en vacances cet été ? Vous êtes en quête de dépaysement et souhaitez faire immersion dans la culture d’un pays ?
Cet article vous intéressera sûrement !

Cet été, n’hésitez plus, partez en voyage au Sri Lanka, pendant la plus grande célébration bouddhiste du monde.
Vous l’aurez deviné, il s’agit de la célèbre fête d’Esala Perahera (fête de la dent) à Kandy, capitale religieuse du Sri Lanka.

Polonnaruwa Sri Lanka

La fête d’Esala Perahera est une procession (« perahera » en cinghalais) qui rend hommage à Bouddha à-travers l’une de ses reliques : la dent de Bouddha.
La précieuse relique est conservée avec attention au Temple de la Dent à Kandy.
Cette fête bouddhiste se déroule durant les dix jours qui précèdent la pleine lune du mois d’Esala (Juillet-Août), ainsi, cette année Esala Perahera aura lieu du 1er au 11 Août 2014.

Pendant ces dix nuits, vous vivrez au rythme des parades bouddhistes organisées par les quatre temples des dieux protecteurs du Sri Lanka : Natha, Vishnu, Kataragama et Pattini, et par le temple de la Dent.

Au programme : le défilé d’une centaine d’éléphants aux caparaçons colorés et ornés d’or suivi de troupes de danseurs et musiciens en costumes, et ce dans une ambiance spirituelle et chaleureuse à la lumière des torches dans les rues de Kandy.
Plus qu’un spectacle, vous assisterez à un moment unique dans un lieu sacré et pourrez partager l’histoire bouddhiste dont est empreint le Sri Lanka.

Cette fête vous intrigue ? Allons découvrir la légende qui se cache derrière la Dent de Bouddha…

La légende de la Dent de Bouddha

Temple de la Dent

Tout commença en Inde en 543 avant J.C, sur le bûcher funéraire de Bouddha.
La légende raconte que son corps ne fut pas entièrement consumé par les flammes, et c’est ainsi que l’on trouva dans les cendres sept reliques dont la fameuse dent (une canine selon les dires).

La Dent de Bouddha fut offerte au roi indien de Kalinga, et fut honorée pendant huit siècles à Dantapura, cependant, la dent ne resta pas en Inde.
En effet, le roi de l’époque, Guhasiva, dut faire face à de nombreuses guerres et prenait conscience que son armée ne serait pas de taille, de peur de se faire voler la relique, il décida de l’envoyer à son ami et allié, le roi de Ceylan.
Pour se faire il demanda secrètement à sa fille, la princesse Hemamali et à son mari, le prince Danthakumara, de porter la relique au Sri Lanka.
La légende raconte que la princesse dissimula la Dent de Bouddha dans sa chevelure.
Après un long périple, ils arrivèrent enfin sur l’île et remis la relique au roi sri lankais, elle fût jalousement conservée par les rois successifs du Sri Lanka pour qui elle était un symbole de puissance. Elle était donc considérée comme la propriété privée du roi et le peuple sri lankais ne pouvait pas la vénérer.
Elle changea plusieurs fois de lieu : de Anuradhapura à Polonnaruwa, pour finalement arriver à Kandy, où elle est encore aujourd’hui, dans le célèbre Temple de la Dent.

Cette fête bouddhiste daterait du XVIIIe siècle, époque où le roi Rajasinghe décida de ne plus garder la relique secrète et de la présenter lors d’une procession pour que le peuple puisse honorer Bouddha.
Depuis, cette relique est considérée comme sacrée par les bouddhistes, il s’agit pour eux d’une représentation symbolique de Bouddha vivant, nombreux sont les fidèles qui vont en pèlerinage à Kandy au Temple de la Dent , pour vénérer leur dieu.

Revenons à présent en 2014, pour vous parler du déroulement de la fête telle qu’on la connaît de nos jours.

La fête d’Esala Perahera à Kandy

Fête Esala Perahera

Cette fête, qui se déroule sur plusieurs jours, débute par une cérémonie quinze jours avant la fameuse pleine lune.

Durant ces cinq premières nuits, c’est donc la cérémonie du Kap Situveema à Kandy qui lancent les festivités. Un jeune jacquier (arbre originaire d’Inde) est alors abattu puis coupé en quatre parties qui sont ensuite replantées dans l’enceinte des quatre temples des divinités gardiennes (Natha, Vishnu, Kataragama et Pattini).
Durant cette cérémonie de cinq nuits, les prêtres défilent en procession avec des danseurs et des tambours.

Viennent ensuite les dix nuits précédant la pleine lune. C’est là que débute un magnifique spectacle dont la splendeur s’intensifie au fil des nuits jusqu’à la pleine lune d’Esala. Chaque soir, le Sri Lanka est en ébullition et vous ressentirez la ferveur des bouddhistes battre en vous, tant ces instants sont riches en émotions.
Vous pourrez admirer un fabuleux cortège d’une centaine d’éléphants scintillant de mille feux. Ils sont, en effet, luxueusement vêtus de caparaçons brodés de fils d’or et ornés de pierreries, quant à leurs défenses, elles sont délicatement recouvertes de cuivre doré.
Ils sont considérés comme l’élément clé de cette procession, cet animal sacré représente au Sri Lanka un symbole d’abondance et de fécondité.
Mais les pachydermes ne défilent pas seuls, ils sont accompagnées de danseurs, de jongleurs de feu, de joueurs de tambour ou encore d’acrobates qui animent les rues de Kandy.

Elephants Kandy

Le soir de la pleine lune, les parades atteignent leur apogée, la fête est plus belle que jamais et l’émotion palpable. On retrouve alors le Maligawa Tusker, il s’agitd’un éléphant majestueux aux défenses imposantes, qui a l’honneur de porter sur son dos la réplique de la dent de Bouddha. Cet éléphant se nomme Raju, c’est un vénérable et impressionnant sexagénaire que vous pouvez habituellement voir au Riverside Elephant Park situé à la périphérie de Kandy.
Raju mène la procession sans qu’aucune de ses pattes ne soit en contact avec le sol, un tapis blanc est, en effet, déroulé au fur et à mesure qu’il avance.

Le dernier jour, la procession a lieu en plein jour lors de la cérémonie Diva Kepeema. Les gardiens de chacun des quatre temples de Kandy marchent jusqu’à la rivière Getambe pour remplir un récipient d’eau qu’ils garderont jusqu’à la prochaine fête d’Esala Perahera, où le rituel sera répété.

Ne vous méprenez pas, cette grande fête n’est pas un simple spectacle ni une attraction touristique, c’est l’occasion pour les bouddhistes du Sri Lanka et du monde entier de venir vénéré la Dent de Bouddha. Ce sont des moments de profond respect et de spiritualité importants pour rendre hommage à leur dieu ainsi qu’à sa philosophie.

Kandy et le Temple de la Dent

Vous l’aurez compris, la ville de Kandy est la capitale religieuse du Sri Lanka et accueille tout au long de l’année les fêtes les plus somptueuses, ce qui en fait une destination incontournable pour les pèlerins bouddhistes du monde entier mais également pour vous, lors de votre voyage au Sri Lanka.

En effet, Kandy est une très belle ville située à 500 mètres d’altitude au cœur de collines à la nature luxuriante et entourée de la rivière Mahaweli.
Nombreux sont ceux qui décrivent leur séjour à Kandy comme envoutant et mystique où le dépaysement est total et le contact humain riche en partage.

Kandy Sri Lanka

Vous pourrez vous balader le long du lac, découvrir les différents temples de la ville, chacun dédié à un dieu, mais aussi découvrir le fameux marché qui se tient tous les jours près de la gare.
Ce marché, connu pour ses couleurs et ses odeurs enivrantes, sera l’occasion d’un agréable moment de découverte des produits locaux mais également d’un moment convivial avec les cinghalais.
L’après-midi vous pourrez assister au bain des éléphants au fleuve Katugastora pour un moment de détente en compagnie des pachydermes sacrés du Sri Lanka.
Nous vous conseillons également de visiter le sublime Jardin Botanique de Peradeniya où vous pourrez admirer de magnifiques lotus roses et bleus, des orchidées et plusieurs espèces de plantes tropicales, vous pourrez ainsi vous balader dans un décor d’une grande beauté.
Kandy est la porte d’entrée dans le triangle culturel du Sri Lanka. Ce triangle est délimité par deux autres villes Anhuradrapura et Polonnaruwa. Emplacement des anciens royaumes, ce site archéologique est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Après cette brève présentation de Kandy, revenons au cœur du sujet : le Temple de la Dent. En effet, outre la fête d’Esala Perahera, vous pouvez visiter le temple, également appelé Dalada Maligawa, tout au long de l’année.

Arrêtons nous donc sur le monument le plus sacré du Sri Lanka.

Le Temple de la Dent a été construit à Kandy au XVIIème siècle, mais a été endommagé à plusieurs reprises à la suite de guerres coloniales et de guerres civiles. Il fût ainsi reconstruit pour la dernière fois en 1998.
Le temple se trouve sur les bords du lac, offrant une atmosphère de paix et de sérénité ; il est organisé en un assemblage de bâtiments à l’extérieur sobre mais d’une grande richesse une fois à l’intérieur.
En effet, lorsque l’on pénètre dans le temple on peut admirer un décor sublime, décoré notamment avec de l’ivoire.

Temple de la Dent, Kandy, Sri Lanka

L’entrée dans l’enceinte du temple est gratuite cependant il faut payer pour entrer à l’intérieur (environ 1000 roupies) et respecter quelques règles. Considéré comme un lieu sacré au Sri Lanka, il est nécessaire d’avoir les épaules et les jambes couvertes pour pénétrer dans le Temple de la Dent, il vous faudra également vous déchausser car la visite s’effectue pieds nus.
Afin de respecter les croyances et les coutumes bouddhistes, il est d’usage d’apporter une offrande, le plus souvent il s’agit de fleurs.
Mais comme on dit, le jeu en vaut la chandelle, car une fois à l’intérieur vous serez émerveillés par la beauté et la richesse du décor tout comme la spiritualité et le respect qui règne en ce lieu.

Vous verrez notamment un long mur de pierres dans lequel sont placées des bougies pour éclairer le temple, de superbes statues de Bouddha en plaqué or, le sanctuaire de la relique et à l’étage, l’autel où les fidèles déposent leurs offrandes et viennent prier.
Vous pourrez assister aux cérémonies quotidiennes qui ont lieu à l’aube, au milieu de la journée et à la tombée du jour, en l’honneur de la relique.
Bien sûr, la Dent de Bouddha n’est pas visible, mais on peut voir via une vitre le magnifique coffre orné d’or qui renferme la précieuse relique.

Assister à la fête d’Esala Perahera au Sri Lanka

Si vous êtes à présent décider à assister à la fête d’Esala Perahera à Kandy, voici quelques informations et conseils d’organisation.

Danseurs Kandy

Pour se rendre à Kandy, pas de difficultés puisque la ville est située au centre du pays et les transports sont nombreux, vous pourrez ainsi venir en train ou en bus depuis la capitale du Sri Lanka, Colombo.

Les festivités ont généralement lieu de 20h à 1h du matin. L’itinéraire emprunté par le cortège change chaque soir, il vous faudra donc consulter le programme des processions.
Pensez à réserver votre place en avance dans les rues de Kandy, surtout le dernier soir. Des gradins sont installés de partout et les commerces improvisent des estrades. Attention, la place est payante et parfois même chère, c’est pourquoi, dès 16h les spectateurs commencent à s’installer sur les trottoirs pour être bien placé et surtout, c’est gratuit !

Nous vous conseillons bien évidemment de visiter le Temple de la Dent pendant cette période de Perahera car la ferveur et l’atmosphère religieuse y est encore plus intense, cela vous permettra de faire immersion dans la culture bouddhiste.
Vous y verrez, par ailleurs, les stars du cortège car les éléphants prennent leurs quartiers dans les jardins du temple, vous pourrez ainsi voir les cornacs s’occuper des éléphants et faire leur toilette.

Elephants Kandy Sri Lanka

Conclusion

Si vous avez soif de culture, d’histoire et de dépaysement, vous l’aurez compris, le Sri Lanka est une destination à ne pas manquer.

Nous vous conseillons bien sûr de passer par Kandy pour assister à l’une des manifestations religieuses les plus impressionnantes d’Asie où vous serez au plus près de la religion bouddhiste et de la population cinghalaise.
Esala Perahera est une fête à ne pas manquer !

Mais vous vous en doutez il y a pleins d’autres merveilleuses choses à découvrir au Sri Lanka : l’orphelinat des éléphants de Pinnawela, le site archéologique à Polonnaruwa, l’ascension du rocher du lion à Sigiriya, les plages paradisiaques de Bentota,…
C’est pourquoi nous vous conseillons de créer votre propre circuit pour faire le tour de l’île selon vos envies.

Envie de Michaël, expert local Sri Lankacréer votre voyage sur-mesure au Sri Lanka ?

Venez en parler avec Michaël, notre expert local, en faisant une demande de devis gratuite, vous pourrez alors, via votre espace client, échanger directement avec lui et même l’appeler au Sri Lanka avec un numéro gratuit !

2 réflexions au sujet de « La fête d’Esala Perahera au Sri Lanka »

  1. THEOLET

    Est-il encore temps de réserver un circuit au Sri Lanka, en correspondance avec Esala Perahera? Pouvez-vous acheter des chaises bien placées pour le défilé? Merci pour votre réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *