L’Ouzbékistan, voyage aux portes de l’Asie centrale

Absence de tourisme de masse, authenticité et mystère, voilà ce qui décrit parfaitement l’Ouzbekistan d’aujourd’hui.

Un territoire à découvrir pour ceux qui sont à la recherche d’une destination originale, riche d’un passé historique grandiose, sur les pas de Marco polo ou encore d’Alexandre le grand. En effet, situé au carrefour de l’Asie et de l’Europe, le pays était un plaque tournante du commerce sur la route de la soie.

On vous donne un petit aperçu de cet étonnant pays avec l’aide de Khilola, notre experte locale basée en Ouzbekistan.

Pourquoi visiter l’Ouzbékistan ?

Cette destination hors du commun compte beaucoup d’éléments qui attirerons les passionnés d’histoire et de nature. Les deux derniers millénaires ont légué à ce pays un magnifique patrimoine et à présent la beauté de ses villes historiques n’est plus à prouver. En effet l’architecture musulmane offre des vestiges digne des milles et une nuit comme le prouve la mosquée de Kalon, le nécrope de Chah e Zindeh ou encore la place Registan.

Venir en Ouzbékistan c’est aussi parcourir ses campagnes désertiques et arpenter une nature aride, entre steppes ,montagnes et lac asséchés mais où l’oasis peut se cacher tout près.

Les plus beaux lieux à visiter

Lorsque l’on évoque l’Ouzbekistan, trois villes sont considérées comme incontournables pour leur patrimoine, témoin de l’art architectural musulman.

La première, Samarcande, concentre les plus beaux sites du pays, tels que la mosquée de Bibi Khanum, le Registan, ou la nécropole Shah-in-Zinda… Un émerveillement pour tous les amateurs d’art et d’histoire.

Pour tous connaître de cette ville et de ses monuments, nous vous invitons à parcourir un ancien article traitant uniquement de cette ville grandiose !

Boukhara est l’autre ville inévitable lors d’un séjour dans ces terres. Ici vous pourrez contempler le mausolée des samanides, l’édifice le plus ancien de la ville dont le centre historique est inscrit à l’UNESCO. La majestueuse citadelle d’Ark, ancien lieu de résidence des souverains de Boukhara est également un site à ne pas manquer !

Boukhara 10

Quant à Khiva elle fut bâtie selon la légende à l’endroit où Sem, le fils de Noé creusa le puits de Keivah. Aujourd’hui, cette grande ville compte parmi les plus riches en terme de patrimoine : De la vielle ville d’Itchan Kala et ses remparts en brique jaune, au minaret de Kalta-minor en passant par le mausolée Pakhlavan, cette ville saura séduire ceux qui parcourront ses ruelles.

Khiva

Les remparts de la vieille ville

La capitale, Tachkent mérite largement le détour. Très connue pour ses marchés vieux de plusieurs siècles, ils sont au cœur de la vie locale des Ouzbeks. Une expérience à ne pas manquer si vous voulez être au plus près de la population locale. La capitale compte également son lot de merveilles architecturales telles que la mosqué Minor ou le barak-khan madrassah.

Madrassa Koukeldash a Tachkent

Les amateurs de nature ne seront pas en reste puisque les paysages desséchés de la mer d’Aral, ainsi que le cimetière à bateaux près de Mouniak sauront les surprendre par l’ambiance mystique qui s’en dégage. Mieux encore, la découverte des plateaux sera le terrain de randonnée idéal de tous les sportifs.

Mer d'Aral - Cimetière de bateaux

Mer d’Aral – Cimetière de bateaux

Kysyl Kum

Désert de Kysyl Kum

Pour les gourmands, qu’est ce que l’on mange en Ouzbékistan ?

Le Och (ou Plov en russe) est le plat traditionnel Ouzbeck, il est réalisé à base de riz sauté, de légumes et du mouton agrémenté d’épices. Et bien-sur il existe autant de recettes que d’habitants ! Le chachlik qui signifie « 6 morceaux » de viandes et le Kebab sont également des plats très fréquents en Ouzbékistan,

Le thé est LA boisson idéale pour toute circonstance, et pour la petite anecdote, les Ouzbeks vous serviront toujours le thé avec la main droite, la gauche étant considérée comme impure.

Les repas Ousbeks les vendeurs au marche

Pour ceux qui auront la chance de visiter le pays, les marchés sont un concentré de culture culinaire, un lieux à ne pas louper si vous désirez en avoir plein les papilles.

Quand partir ?

Pour profiter au mieux d’une excursion en Ouzbekistan, mieux vaut bien choisir la période de départ. Les mois de Juillet et d’Août peuvent être caniculaire, il est donc préférable de se tourner vers des mois où la température sera plus douce comme les mois d’Avril et de Mai, ou encore les mois de Septembre et d’Octobre.

Petite fille Ousbek

 

 

 

 

 

La culture et les traditions de l’Ouzbékistan en font une terre authentique. Territoire occupé par les chinois, les mongols, les turcs et les russes, l’Ouzbekistan n’est indépendante que depuis seulement 20 ans. Ces siècles d’occupation ont conduit la population locale a être un melting pot de nombreuses ethnies.

L’avion reste le meilleur moyen de se rendre en Ouzbékistan et le prix du billet va évidemment varier si vous le prenez à l’avance où avant le départ mais vous pouvez compter entre 500 et 700€ pour un aller retour pour un Paris-Tachkent.

 Khilola

Pour réaliser un voyage sur-mesure et authentique en Ouzbekistan, prenez contact avec Khilola, experte localeTraceDirecte. Faites une demande de devis gratuite,vous pourrez échanger avec elle via votre espace client et même l’appeler avec un numéro gratuit !

 

Vous l’aurez compris, il est temps de profiter du calme touristique de ce pays. Plus encore qu’un voyage, c’est une aventure qui vous attend, tant par la rencontre avec le peuple Ouzbek réputé pour être très chaleureux, que par la beauté de ses monuments ou par la nature sauvage de son territoire. Vous souhaitez en savoir plus sur ce mystérieux pays d’Asie centrale, consultez nos pages tour d’horizon !

Une réflexion au sujet de « L’Ouzbékistan, voyage aux portes de l’Asie centrale »

  1. lazayres roch

    bonjour, je souhaiterai voyager en Ouzbékistan en autonomie, pouvez vous me donner quelques renseignements utiles en termes de cout du voyage avion et aussi sur place. Formalités et sécurité à prendre vis à vis des autorités. je vous remercie, . Cordialement, Roch

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *